Construire sa maison sur pilotis : bonne ou mauvaise idée ?

Parmi les choix de construction d’une maison, figure la maison sur pilotis. D’ailleurs, cette dernière fait son retour spectaculaire dans les habitudes de construction de nos jours. Que peuvent bien être les forces et les faiblesses d’une telle construction ? Cet article vous mène à leur découverte.

Les avantages économiques de la maison sur pilotis

Il s’agit d’une maison dont la construction ne coûte pas cher. En effet, facile à construire, nul besoin de grands ingénieurs pour se l’offrir. Si vous vous y connaissez, vous pouvez réaliser votre ouvrage vous-même.

De plus, contrairement aux autres constructions, l’utilisation de ciments et de sables, et donc de béton, n’est pas abondante. Du coup, on peut faire des économies conséquentes.

En outre, aucun sol particulier n’est requis pour la construction d’une telle maison. Cette liberté permet d’éviter les problèmes d’achat de nouveaux terrains.

La maison sur pilotis, un avantage écologique

La maison sur pilotis s’adapte à toutes sortes de reliefs. Le plus souvent réalisée avec du bois, elle permet d’éviter les dégâts environnementaux que causent souvent les techniques de construction modernes. Elle apparaît aussi comme un véritable moyen pour juguler les problèmes liés à l’inondation et à la crue.

Les inconvénients de la maison sur pilotis

Le premier inconvénient de la maison sur pilotis est l’insécurité. En fait, avec les catastrophes naturelles, ses fondations sont exposées. De plus, au fil du temps, les poutres en bois pourrissent et peuvent provoquer un affaissement.

Avec une telle construction, l’inertie thermique du sol n’est pas mise à profit puisque la maison est placée en hauteur. En outre, elle est inconfortable en hiver.

Que retenir ? La maison sur pilotis présente aussi bien des avantages que des inconvénients. Avant de l’adoptez, tenez grand compte des caractéristiques de votre milieu de vie.